La FE : l’avenir de l’automobile

Montréal c'est électrique > Nouvelles > Formule E > La FE : l’avenir de l’automobile

Selon le PDG de la Formule E, Alejandro Agag, « le transport et la mobilité du futur sont électriques, autonomes et connectés. C’est une révolution, et la FE va définir la façon dont nous allons conduire nos véhicules dans le futur ».

En effet, la Formule E est déjà un formidable chantier technologique : elle encourage la collaboration entre différents acteurs industriels et leaders mondiaux qui, en travaillant ensemble, arrivent à accélérer l’aboutissement des innovations de demain en transport. Il suffit de penser aux grands joueurs comme Renault, Audi, Michelin, Williams, Panasonic et Jaguar qui font partie de ce jeune championnat.

Avec la Formule E vient la mission de contribuer à la lutte aux changements climatiques. En offrant un laboratoire conçu pour mener les expérimentations nécessaires au développement de technologies propres, les véhicules électriques franchissent de nouvelles frontières vers une meilleure autonomie et une réduction des coûts de fabrication.

Ainsi, à partir de la cinquième saison, on prévoit que la capacité des batteries aura été doublée; le championnat montrera au monde entier sa capacité à innover sur cet aspect crucial, celui qui représente actuellement le plus grand frein à une adoption massive des modes de transports électriques.

Cette année, la Formule E continue de repousser les limites de la technologie en sport automobile en présentant la série Roborace. Partie intégrante du championnat, cette compétition servira de plateforme de démonstration pour les véhicules autonomes en développement. Rappelons que l’industrie automobile, ainsi que le milieu universitaire et nombre d’entreprises en technologie, sont engagés dans le développement de ces technologies testées dans les différentes villes qui accueilleront la Formule E.

Nous sommes convaincus que la Formule E, avec l’appui de divers partenaires du milieu universitaire, attirera des talents de partout dans le monde en valorisant l’électrification des transports et le domaine du véhicule autonome, deux secteurs de pointe sur lesquels Montréal mise particulièrement.